La vache laitière

Tous les essais d’affourragement de graines de lin ont montré les avantages suivants :

  • augmentation de la production laitière
  • meilleure reprise de poids en début de lactation
  • amélioration des paramètres de fécondité
  • réduction des risques d’acidose.
  • amélioration diététique des graisses animales

Il n’y a rien de miraculeux la derrière :ce ne sont que les effets des acides gras polyinsaturés sur la flore de la panse. D’une part la réduction des protozoaires entraîne une diminution de la production d’ammoniaque et de méthane. Les pertes en protéine et en énergie sont ainsi limitées, ce qui s’exprime entre autre par un taux d’urée dans le lait plus bas.

Le second effet démontré des acides gras polyinsaturés du type oméga 3 est d’augmenter la dégradabilité de la matière organique, ce qui ce traduit par une meilleure valorisation du fourrage grossier. De plus en influençant directement la synthèse de progestérone (hormone sexuelle), ils agissent positivement sur les paramètres de fécondité. Ils favorisent également la production de C2 (acide acétique) au détriment des C3 (acide propionique). Cet effet limite les baisses brutales du pH dans la panse et permet chez la VHP d’augmenter la part des aliments concentrés dans la ration de base.

Finalement l’amélioration des graisses animales les rendent diététiquement plus intéressantes pour le consomateur. Au contraire d’autres aliments, le lin est extrudé pour profiter des avantages suivants :

  • protection naturelle des protéines (plus de PAIA)
  • élimination complète des facteurs antinutrtionels (peroxyde et cyanogènes)
  • libération des huiles (meilleure efficacité énergétique)
  • préservation des antioxydants naturels (lignanes)

Il n’est pas recommandé d’affourrager la graine de lin crue, car elle contient des facteurs antinutritionnels tels que la linustatine (famille des cyanogènes) qui peuvent avoir une influence négative sur les performances. La cuisson par extrusion permet de détruire ces substances indésirables tout en libérant les huiles, ce qui les rend beaucoup plus disponible pour les animaux. Pour profiter des avantages précités, il convient de n’utiliser que des variétés riches en acides alpha-linoléniques (Oméga 3).

L’affourragement de lin extrudé n’augmente pas le coût du kilo de lait, au contraire, en prenant en compte l’amélioration de la persistance, les paramètres de fécondité améliorés et le meilleur état corporel, l’éleveur peut compter sur un gain supplémentaire par vache et par année.

Cows eating1 

Qualité Fromagère

En hiver, la composition des acides gras du lait fait que la pâte à fromage est jugée cassante et de moins bonne qualité qu'en été. L'institut de recherche en économie laitière de Liebefeld a testé l'adjonction de lin extrudé aux qualités fromagère du lait ainsi produit. C’est avec le lait de la variante contenant les graines de lin extrudées que les fromages expérimentaux (tilsit et emmental) ont présenté les meilleures propriétés de pâte.